Welcome to the Rhizome !

Promouvoir l’art contemporain à l’IEP, c’est l’objectif du Mouvement Rhizomatique, une toute nouvelle asso qui vient rejoindre le Bureau des Arts. Rhizo quoi ? Léa nous explique quelle démarche se cache derrière ce nom barbare.

A l’origine de cette nouvelle association, il y a Flora et Théo, étudiants en master MPCDT (Management de projets culturels et développement territorial) et passionnés d’art contemporain. Au cours d’un bénévolat au Fond régional d’art contemporain, le FRAC Aquitaine, ils ont remarqué que beaucoup des œuvres restaient dans les réserves et n’étaient pas montrées au public, alors que la vocation même de cet organisme est de diffuser des œuvres d’arts dans des lieux atypiques. Profitant des nouveaux locaux de l’IEP, ils ont alors eu l’idée d’y organiser une exposition pour faire partager leur passion commune aux étudiants.

Une expo jusqu’en mars

C’est ainsi qu’est né « Mouvement Rhizomatique », nouveau venu dans le paysage associatif de Sciences Po, qui intègre le Bureau des Arts. Le rhizome tel que théorisé par Deleuze et Guattari met en perspective différents projets interconnectés de façon horizontale. Ainsi, leur exposition « Frontières, membranes du quotidien« , nous interrogera sur nos différentes perceptions de cette notion dans la vie de tous les jours.

Toute l’équipe travaille d’arrache-pied pour mettre en place cette exposition, qui aura lieu du 26 janvier au 3 mars : Save the date ! Vous y retrouverez de nombreuses œuvres toutes droit venues du FRAC ainsi que de l’Artothèque de Pessac, dans plusieurs endroits dédiés au sein de l’IEP. Elles répondent à celles de trois artistes de la jeune création bordelaise. Rendez-vous le 26 janvier à 17h30 pour le vernissage, avec au menu, découverte des œuvres plastiques et vidéos, visite guidée à travers l’IEP, projection et rencontre avec les artistes… autour d’un cocktail bien sûr.

« Faire découvrir et aimer l’art contemporain au-delà des préjugés »

Outre le vernissage, catalogue et visites guidées sont prévues. Sciences Po n’aura alors plus rien à envier au CAPC ni au Centre Georges Pompidou !

Si l’exposition constituera l’événement majeur de l’association, Mouvement Rhizomatique vous propose également une saison culturelle sur ce thème « fil rouge » de la frontière, et ce tout au long de l’année. Au programme conférences, projections de courts métrages, workshops… une bonne façon d’enrichir vos copies de culture générale et de développer la fibre artistique qui sommeille en vous.

En somme une association d’un nouveau genre à l’IEP, dont la mission principale reste de vous faire découvrir et aimer l’art contemporain au-delà des préjugés.

Léa Trentalaud

Related posts:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*