Taiwan : 5 recommandations pour un jour de typhon

[fusion_text]Fraîchement arrivée à Kaohsiung, grande ville au sud de Taiwan pour mon année de mobilité, il aura suffi de 3 semaines pour voir se succéder deux importants typhons, cyclones provoqués par des dépressions tropicales, responsables de vents violents et de pluies diluviennes.
Voyageur envieux de découvrir l’Asie, étudiant dont l’année de mobilité approche à grands pas, ou même bordelais sédentaire (sait-on jamais, avec le réchauffement climatique !), ces quelques conseils pour survivre à un typhon pourraient un jour vous être utiles :

1) Ne pas attendre la rentrée avec impatience.
Vous avez déjà acheté votre cartable tout neuf et n’en pouvez plus d’attendre la sonnerie stridente du réveil ? Prenez patience ! Ici c’est la météo qui décide. Le « typhoon holiday » peut être décrété par la ville, pour tous les étudiants et travailleurs. Ajoutez-y quelques jours fériés à l’occasion du festival de la lune, fête familiale du calendrier chinois, et la rentrée sera repoussée d’une semaine !

image1

2) Ne pas « prendre l’air »
Rester enfermés dans votre chambre n’a rien de réellement amusant. Vous vous dites que les vagues sont trop belles pour ne pas les surfer ? Ce n’est sans doute pas une très bonne idée avec des vents atteignant parfois plus de 200 km/h ! Regardez plutôt un film sous la couette, et pourquoi pas Le vent se lève de Miyazaki !

3) Faites des provisions

Ne pas sortir c’est long, mais sans nourriture c’est pire ! Prévoyez un stock de nouilles instantanées, de dumplings, ou d’autres plats à manger avec des baguettes. Si le typhon réveille de la nostalgie en vous, vous pourrez toujours tenir avec des galettes du mont Saint Michel qui peuvent être trouvées à l’épicerie !

4) Comprendre le chinois

Pour rester informés en toutes circonstances sur l’avancée du typhon, faute d’informations sur sudouest.fr, il faut se tourner vers les médias locaux. Seule la télévision pourra vous être utile si vous ne parlez pas chinois.

image2

En cas d’urgence, un message enregistré sera diffusé à fort volume dans la résidence. Vous ne le comprendrez pas, ne paniquez pas !

 

5) Aimer l’eau
Sachez que durant la tempête, il tombera une quantité impressionnante de pluie à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur si vous vivez dans les résidences universitaires dont la rénovation date probablement de quelques centaines de typhons, et n’ayant pas des fenêtres très étanches.

La pluie continuera après le passage du typhon, mais pas de panique, les fashionistas voulant rester au sec seront séduits par le fameux « raincoat » en vente chez de nombreux commerçants !

image3

Lucie Rivière[/fusion_text]

Related posts:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*