Sciences Pipo | Une semaine après la rentrée, il oublie ses résolutions et sèche son premier cours

Cette fois-ci c’est la bonne ! En 2018, j’irai à tous mes amphis ! Fini.e.s*  les siestes à la place de Sardin, l’ambiançage à la cafète pendant les cours de notre cher aimé Déloye ! J’irai à tous les cours !”.  Cette phrase a été prononcée par Jean-Eudes (oui tous nos personnages de Sciences Pipo s’appellent Jean-Eudes, ne cherchez pas à comprendre pourquoi on trouve juste ça stylé). Bref, cette phrase a été prononcée par Jean-Eudes, que dis-je notre Jean-Eudes (inter)national, il y a maintenant deux semaines (15 jours pour être tout à fait exact).

Motivé, sac, ordi, chargeur, bouteille de Cristalline petit format et paquet de Granola pour tenir entre les cours, tout avait été préparé ce week-end pour que notre forçat des amphis mène à bien sa bonne résolution, prise le 1er janvier à 00h02, non sans un certain taux d’alcool dans le sang.

 

Quand soudain… patatras (j’ai toujours rêvé d’écrire ce mot en intertitre)

Malheureusement, patatras (ouais, on a un certain sens de l’onomatopée, et un certain sens du drame aussi), ce lundi matin, à 8 heures, point de Jean-Eudes à l’horizon en amphi La Boétie.

Après une enquête de longue haleine (grande spécialité de la maison), nous avons retrouvé Jean-Eudes chez lui sous sa couette, dans son studio de 17m². “Pas la foi d’aller me geler. En plus le tram est en panne.” explique l’étudiant, tête dans le pâté, car nous l’importunons avant son traditionnel café-clope matinal. “Je vais dormir trois ou quatre heures de plus puis je pourrais regarder le replay des Princes de l’amour” nous confie-t-il.

Bon d’accord j’ai séché un cours” finit-t-il par recconaître non sans agacement. “Mais je vous le promets, en 2019, j’irai à tous les amphis”. On y croit !

 

*Quand la rédac n’est pas sûre de l’accord grammatical, elle se met à l’écriture inclusive

 

Marianne Chenou & Paul Gratian, vos humbles serviteurs

Related posts:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*