Rendez-vous en mobilité inconnue | Retour sur le forum international

Le choix des destinations de mobilité se rapproche et, dans la tête de certains, les dilemmes peuvent être nombreux. Pour vous guider, nous vous présentons aujourd’hui quelques témoignages recueillis lors du forum international organisé par Erasmix . Pour retrouvez l’ensemble de nos articles destinations par destinations, cliquez ici !

 

Nous sommes allées faire un tour au forum international. (Pour ceux qui ne sont pas au courant, les troisièmes année tétanisés par les mails incendiaires de Delphine répondent aux innocentes questions des futurs Erasmus.. un vendredi après midi… une semaine avant les partiels… pendant plus de trois heures). C’était donc l’occasion rêvée d’aller grapiller les infos VRAIMENT UTILES sur les destinations. Bon, pas toutes, il y en avait beaucoup trop… On vous propose donc un florilège en provenance de Bruxelles, Madrid, Berlin, Taiwan, la Californie, L’Argentine et la Colombie. En espérant vous aider dans votre choix, jeunes premières années, faire sourire (ou pas) tous ceux qui sont rentrés, ou vous distraire un peu, vous tous qui révisez.

 

La Belgique: Pierre-Alexandre et Lola

  • Votre pire souvenir ? Une dépression
  • Le mot essentiel ? S’il vous plait.. ils le disent tout le temps.
  • Un remède local contre la gueule de bois ? Il n’y en a pas, les belges n’ont pas la gueule de bois.
  • Le meilleur endroit ? La gare de Bruxelles, d’où partent les trains pour la France
  • Pourquoi votre destination plutôt qu’une autre ? Parce que les frites sont bonnes, et qu’il n’y a pas de barrière de langue.
  • carte blanche: “C’est toujours mieux que la Roumanie.”

 

Madrid: Jeanne

  • Le pire souvenir ? Quand je me suis endormie en bas de chez moi
  • Le mot essentiel ? Caña (bière)
  • Un remède local contre la gueule de bois ? Le Mcdo 24/7.. c’est pas très local, mais c’est vrai
  • Le meilleur endroit ? La Plaza Santa Ana.
  • Pourquoi votre destination ? Parce qu’on a tous été aux rattrapages en 1A

 

Berlin: Hortense et Nina

  • Le pire souvenir ? Une semi overdose de méthamphé
  • Le mot essentiel ? Prost ! (santé !)
  • Le meilleur remède anti gueule de bois ? Un burgermeister et une bonne pinte.
  • Votre endroit préféré ? Le Berghain, même si on est pas allé
  • Pourquoi votre destination ? Les allemands sont beaux et très ouverts.
  • Carte blanche: “Berlin c’est vivre vite et mourir jeune”.

 

Taiwan: Felix et Lucie

  • votre pire souvenir ? Me réveiller à l’aéroport d’Ho Chi Minh, sans ma valise.
  • Un mot essentiel ? Shujiao (ravioli vapeur, ou dormir)
  • Un remède local contre la gueule de bois ? Aller nager en sortie de boite.
  • Le meilleur endroit ? Le Brickyard (une boite).
  • Pourquoi votre destination ? Pour vivre la grande aventure (c’est cucu mais on adore).

 

La Californie: Lucie et Margaux

  • Votre pire souvenir ? Recevoir la facture du financial service de l’hôpital
  • Un mot essentiel ? “It’s lit, dude”.
  • Un remède contre la gueule de bois ? Il ne boivent que de la Coors, donc il n’y a pas de gueule de bois. (D.L.R: La Coors est une bière infâme, constituée essentiellement d’eau gazeuse, que les ricains s’enfilent par packs).
  • Le meilleur endroit ? Les parcs nationaux.
  • Pourquoi votre destination ? Pour les beaux self-man made riches et bronzés
  • Carte blanche: “Mettez de l’argent de côté”.

 

La Colombie: Louis, Maider, Louise et Marie

  • Votre pire souvenir ? Avoir attrapé la turista (D.L.R: diarrhée du voyageur) en Amazonie, se faire braquer à l’arme à feu, et avoir passé trente huit heures dans un aéroport.
  • Un mot essentiel ? Chevere ! (génial)
  • Le meilleur remède anti gueule de bois ? Un shot d’aguardiente, ou pour les petites natures, un grand verre de jus de Maracuya.
  • Le meilleur endroit ? Providencia (une île e-xce-ption-nelle des Caraïbes).
  • Pourquoi votre destination ? Porque el unico riesgo es que te quedas !!!
  • Carte Blanche: “Adoptez le système D.”

 

L’Argentine: Théo, Geoffroy, Emile et Victor

  • Votre pire souvenir ? faire cinquante deux heures de bus, et avoir attrapé la turista (D.L.R.2: la diarrhée du voyageur).
  • Un mot essentiel ? La buena onda ! (La bonne ambiance) (D.L.R: apparemment c’est un mot exclusivement utilisé par les relous, donc si vous l’entendez, fuyez).
  • Le remède local contre la gueule de bois ? Le Maté, ou le Fernet (un alcool italien qui se boit bizarrement plus en Argentine qu’en Italie).
  • Le meilleur endroit ? La Patagonie.
  • Pourquoi votre destination ? Ben parce que.
  • Carte Blanche: “N’y allez pas, vous le ne méritez pas.”

 

Propos recueillis par Constance Daussy et Jeanne Buée

Related posts:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*