Photo reportage | Balade matinale dans Bordeaux 2 occupée

Il est presque midi en ce jeudi 12 avril. A peine la porte de la faculté entre-ouverte franchie, on est tout de suite frappé par le foisonnement à l’intérieur de Bordeaux II. Pancartes, canapés, livres et slogans pro blocage s’entrecroisent. Un foisonnement qui tranche avec la quiétude des lieux. Le silence règne, le nombre d’étudiants présents se compte sur les doigts d’une main. Étrange contraste.

Entrée de l'université. Les slogans pullulent et se mélangent aux objets de la vie quotidienne disséminés dans l'ensemble de la faculté.
Entrée de l’université. Les slogans pullulent et se mélangent aux objets de la vie quotidienne disséminés dans l’ensemble de la faculté.
Le message est clair.
Le message est clair.
A gauche, l'affiche "La beauté est dans la fac" fait référence au célèbre dessin de mai 68 "la beauté est dans la rue". A gauche, un appel à la démission du président de l'Université de Bordeaux, Manuel Tunon de Lara.
A gauche, l’affiche « La beauté est dans la fac » fait référence au célèbre dessin de mai 68 « la beauté est dans la rue ». A droite, un appel à la démission du président de l’Université de Bordeaux, Manuel Tunon de Lara.

 

L'université occupée se veut aussi un lieu de vie : livres, chips, matériels de ménages se mêlent... Un peu plus loin, on trouve même un 'free shop' où des habits sont disponibles librement.
L’université occupée se veut aussi un lieu de vie : livres, chips, matériels de ménages se mêlent… Au fond, on trouve même un ‘free shop’ où des habits sont disponibles librement.
Direction la bibliothèque universitaire au premier étage dont la dénomination fait débat.
Direction la bibliothèque universitaire au premier étage dont la dénomination fait débat.

7

Une pancarte annonce la direction de l’accueil…

... dont l'entrée est rendue impossible.
… dont l’entrée est rendue impossible.
Tout comme celle de cet escalier.
Tout comme celle de cet escalier.
Direction les amphithéâtres en passant par la cour déserte.
Direction les amphithéâtres en passant par la cour déserte.
Dès l'entrée, le ton est donné.
Dès l’entrée, le ton est donné.
Lieu symbolique du mouvement où ont lieu les AG (assemblées générales), les amphithéâtres sont des lieux de débats et de revendications.
Lieux symboliques du mouvement où ont lieu les AG (assemblées générales), les amphithéâtres sont le symbole du débat et des revendications.
Et c'est dernières sont nombreuses ! Ici, une protestation contre les violences policières en référence à l'affaire Théo à Aulnay et à la mort d'Adama Traoré, suite à une interpellation en 2016.
Et ces dernières sont nombreuses !
Ici, une affiche contre les violences policières en référence à l’affaire Théo à Aulnay et à la mort d’Adama Traoré, suite à une interpellation en 2016.
Les slogans fleurissent... plus ou moins inspirés.
Les slogans fleurissent… plus ou moins inspirés.
Slogan contre la loi ORE (Orientation et Réussite des Étudiants), à l'origine des protestations.
Slogan contre la loi ORE (Orientation et Réussite des Étudiants), à l’origine des protestations.
Là aussi, les revendications sont nombreuses...
Là aussi, les revendications sont nombreuses…
Mais souvent un point commun : une inspiration de mai 1968 dont l'on célèbre le cinquantième anniversaire.
Mais souvent un point commun : une inspiration de mai 1968 dont l’on célèbre le cinquantième anniversaire.
Retour à l'entrée de l'université. Le programme fixe les événements à venir. Samedi 14 avril, les étudiants sont invités à se rendre à Montpellier, dans le cadre d'une manifestation nationale des étudiants.
Juste avant de partir, retour à l’entrée de l’université. Le programme fixe les événements à venir. Samedi 14 avril, les Bordelais sont invités à se rendre à Montpellier, dans le cadre d’une manifestation nationale des étudiants.

Related posts:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*