Sciences Pipo | Il passe son week-end d’avant partiel à dire qu’il n’a pas révisé. Reportage

Crédit photo : La Toile

« Laisse tomber je me sens pas du tout prêt pour cet exam, jm’y suis mis hier, j’te raconte pas, et en plus après j’ai abandonné pour regarder le replay de Miss France, d’ailleurs t’as vu Miss Provence ?! C’est un scandale putain, elle était mille fois plus belle que Saint-Pierre et Miquelon. »

Ces mots, authentiques, arrivent tout droit de la file d’attente qui vient de se former devant l’amphi Montesquieu ce lundi 18 décembre à 15h20 où V. fait part de ses angoisses existentielles, feuilles Bristol à la main, à son amie bienveillante qui écoute les plaintes de cet individu qui aura une meilleure note qu’elle.

Ah ? Ah oui, on me dit que l’on a un duplex en direct de la salle d’examen, Philippe ? … – Oui / – Phi.. Ah, c’est bon je crois que vous me rece… – Oui mon cher Patrick je… –  Que pouvez vous nous… Ah oui il y a un léger décalage, c’est normal, c’est les aléas du direct. – Ce sont ! – Mhmh oui, Patrick, Patrick on ne vous reçoit pas très bien ici, que pouvez-vous nous dire de l’ambiance sur place ?

« – Ouiii et bien, écoutez ici mon cher Philippe, ici l’ambiance n’est pas au beau fixe, ça sent l’étudiant stressé et le Q… – Le ? – Le QCM impossible Philippe. Maaaais je crois que le mieux c’est encore de demander directement aux principaux intéressés :

« c’est […] très chronophage […] de [s’]exhiber […] sur les réseaux sociaux »

« Bonjour, qu’avez-vous fait pour vous préparer pour le jour J ?

J’ai tout fait, la totale ; identifications Facebook sur des Gifs d’étudiants exténués, profil Facebook pour la fin des QCM et contre les profs sadiques, plaintes quotidiennes depuis une semaine sur mon inactivité dans toutes mes conversations, tout tout tout. Vous savez, au bout de 4 ans, c’est un peu devenu un rituel.

– Mais rassurez-moi, vous n’auriez pas minimisé vos efforts juste pour, pardonnez mon langage, pour enquiquiner vos camarades de peur de passer pour un bon élève, voire pire, de justifier le 18 qui vous attend ?

*rire*, non c’est pas mon genre vous savez… mais c’est un art, c’est très chronophage de communiquer à outrance la veille d’un partiel, et puis quand je vois les autres exhiber leurs corrigés sur les réseaux sociaux… Wallah ils sont trop chauds ! (sic) (nota bene pour le lecteur, cet individu a un stylo Mont Blanc dans la main qu’il lui reste, celle sans les « fiches ». Je vous laisse deviner où est le balai.)

V.Z.

Related posts:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*