Il étudie à Sciences Po et prétend ne pas vouloir devenir président.

Crédit photo /google/

« Ah t’es à Sciences Po, tu veux devenir président ? », petit guide pour répondre à cette question sans y passer 3 heures.

Mise en situation :

« Ah t’es à Sciences Po, tu veux devenir président ?

– Haha (comprendre « on ne me l’a jamais faite celle-là/t’es vraiment un génie »), non non du tout, en plus je ne m’intéresse pas à la politique… »

C’est ainsi que tout « 1A » subit l’ignorance de ces générations abruties par des CPE qui ne savaient eux-mêmes déjà pas très bien quoi faire plus tard.

« Mais du coup vous apprenez quoi en « Sciences Po-li-ti-ques » ?, renchérit-il les yeux lubrifiés de malice et emplis de la fierté d’avoir mis le doigt sur quelque chose.

« Et bien un peu tout et rien quoi… De la sociologie, de l’économie, de la culture générale…

« De la culture générale ?!, s’offusque-t-il, alors que lui-même vient juste de le citer tel les plus brillants orateurs de 4ème année, mais vous faites quoi ? C’est bien les politiques ça, on vous apprend dès le plus jeune âge à brasser de l’air pour pouvoir nous enfumer après. *rire* Tout dans la forme, rien dans le fond ! Enfin… C’est dur non ? Tu t’en sors ? Y’a pas trop de travail ? Il parait que le plus dur c’est d’y rentrer.

« Non non ça va, je m’en sors. Et toi, tu fais quoi ? Toujours 1ère année de médecine ?

Non non, j’ai raté la PACES deux fois et maintenant je fais une fac de Psycho. »

Néo-sciences-pist-e-s et ex-post-bac-e-s-es-l-stmg(soyons fo-us-lles), sachez que vous êtes dorénavant fichés comme des futurs présidents et finirez par répondre d’un air compassé : « Ah, Ah, tout le monde me dit ça » ou plus sobrement « Oui. ».

Cependant, quelques conseils pour survivre à une telle entrée en matière.

  1. Il est bien venu de prendre un air méprisant pour ne pas perturber les attentes de votre interlocuteur.
  2. Dire « IEP » ne sert à rien, personne ne sait ce que c’est et cela vous obligera à ajouter « Sciences Po quoi », vous passerez doublement pour un con hautain.
  3. *sourire*, suivi de « non les présidents ils sont à Sciences Po Paris ». Augmente votre capital sympathie mais vous oblige à expliquer qu’il existe plusieurs « IEP ». Privilégier les groupes pour de telles interventions non rémunérées.
  4. Au faciès, passez votre chemin.
  5. Si vous le reconnaissez, c’est qu’il vient de lire cet article, vous êtes piégés.
  6. Rentrer dans son jeu, vous gagnerez un ami voire mieux. (Attention, il y a de fortes chances que l’individu soit de votre famille. Dans ce cas, privilégier l’amitié.)

V.Z.

Related posts:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*