Comment défendre l’Europe aujourd’hui ? Rencontre avec Newrope

L'équipe 2017 d'Eurofeel.

Samedi 18 mars, Newrope, un pôle d’Eurofeel, organise une journée consacrée à l’Europe. Le thème : Europe et identité(s). Mais comment parler de l’Union Européenne aujourd’hui alors qu’elle est de plus en plus critiquée ? Nous avons rencontré Clémence et Cathy, les deux organisatrices de cette journée.

 

Une journée pour parler de l’Union Européenne

La 10e édition du concours Newrope débutera samedi par une conférence. Yves Déloye, Laurence Harribey (élue régionale déléguée aux questions européennes) et Jean-Charles Leygues (directeur honoraire de la Commission Européenne) discuteront de l’avenir de l’Union Européenne à l’heure de la montée des euroscepticismes. Cette conférence aura lieu au Goethe Institute (près du jardin public). L’après-midi, le jury choisira un projet visant à promouvoir les idées européennes. L’année dernière, le projet gagnant était un jeu de piste dans Bordeaux permettant de faire découvrir l’Europe.

« Ce genre d’événement est l’occasion de parler l’Europe » se réjouit Clémence. Mais cette journée a été difficile à organiser. Par exemple, le concours Newrope a attiré moins de candidatures qu’auparavant. Seules trois projets ont été déposées pour cette dixième édition contre six ou sept les autres années.

Un désintérêt total autour de l’Europe

Ces difficultés s’expliquent par une réticence à parler de l’Europe aujourd’hui. A l’heure où elle est de plus en plus dénoncée et accusée de tous les maux, il devient difficile de la défendre selon elles. « Visiblement l’Europe n’intéresse plus grand monde » regrette Cathy. Pour elle, si l’Union Européenne est souvent évoquée dans le débat politique, surtout en période de campagne électorale, on entend surtout les arguments contre elle et il est très impopulaire de défendre l’Europe aujourd’hui.

« On ne rend pas compte de ce que l’Europe peut nous apporter »

Les deux organisatrices de cet événement ont eu la chance de profiter du programme Erasmus. Clémence est partie en Finlande l’année dernière et Cathy est en filière franco-allemande. Ces années à l’étranger les ont rendues beaucoup plus attachées à l’idéal européen « J’ai pris conscience de ce qu’est l’Europe et de ce que cela peut nous apporter en partant en Erasmus l’année dernière » confie Clémence. Elles souhaitent profiter de cette journée pour montrer ce que l’Europe peut apporter au quotidien : « Notre but c’est attirer les gens sur les aspects positifs de l’Europe » explique Cathy.

A travers cette journée, elles espèrent attirer le plus de monde pour transmettre leur intérêt pour l’Europe. Malgré les temps compliqués que traverse l’Europe, elles restent optimistes et ne craignent pas une sortie de la France de l’Union Européenne : « La France est trop impliquée en Europe pour pouvoir en sortir » selon Clémence.

Paul Gratian

Le concours Newrope se déroule le 18 mars au Goethe Institut de Bordeaux. Au programme : de 10h à 12h: « l’avenir de l’Europe à l’heure de la montée des euroscepticismes » avec Yves Déloye, Laurence Harribey, Jean-Charles Leygues, puis de 14h à 16h: présentation des projets européens et sélection du meilleur projet par le jury.

Plus d’informations sur la page Facebook de l’événement. 

Related posts:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*