Adopte un master #8 | Cinq questions sur… le Master MDP (métiers du politique)

Plus que quelques semaines avant de rendre vos vœux d’orientation et le choix n’est pas toujours évident ! Pour toi, petit 3A un peu perdu, ou toi, jeune filière en 1A encore plus perdu, Vin Rouge & Encre Noire publie des interviews d’étudiants pour y voir plus clair (vous pouvez retrouver tous les articles ici !). Aujourd’hui, nous partons à la découvertes des métiers du politiques (Master MDP).

Peux-tu nous décrire ce master en quelques mots ? Pourquoi l’avoir choisi ?

Le master MDP (Métier du Politique) fait partie de la majeure POSOCO (Politique Société et Communication), et il est dirigé par Émeric Bréhier. Ce master vise à préparer les étudiants aux différents métiers encadrant l’activité d’un élu. Pour ce faire, nous nous concentrons sur le fonctionnement de la vie politique (locale, régionale, nationale, européenne, etc.), ses différentes contraintes ainsi que ses nombreuses possibilités. J’ai choisi ce master car il reste très général et encadre de nombreux domaines. En effet, la pluralité inhérente aux débouchés de ce master impose de s’intéresser à la communication publique, à la sociologie, au droit, etc. C’est donc l’aspect pluridisciplinaire mais aussi très concret et ancré dans la réalité de ce master qui m’a attiré.

A quoi ressemble ta journée-type ?

En plus des conférences de méthode habituels, la 4A propose une ‘’spécialité’’. Celle de la majeure POSOCO est ‘’Sociologie Politique’’ et aborde certaines séances sur des problématiques particulièrement intéressantes pour des MDP, telles que la question des assistants parlementaires, des cabinets ministériels, etc.

Concernant les amphis, il y a une réelle évolution entre les deux semestres de 4A. En effet, le premier est plus général et traite de domaines tels que la sociologie électorale, la communication publique et l’analyse des politiques publiques (sans oublier l’économie internationale qui est commune à tous les masters). Puis, grâce aux matières du deuxième semestre, il y a une réelle spécialisation à travers des amphis en plus petits groupes, des séminaires, etc. On va, par exemple, s’intéresser à des questions sociologiques plus précises, au domaine de la psychologie politique, au fonctionnement de la vie politique locale ou encore à la place de ‘’l’éthique’’ dans la vie publique.

Quels sont les débouchés ?

  • Chargé de mission en cabinet ministériel ou dans celui d’une collectivité territoriale.
  • Assistant d’élu (à différents niveaux)
  • Consultant spécialisé dans le traitement de questions politiques (auprès de diverses administrations)

Mais il ne faut pas s’arrêter à ces métiers car, grâce à la vision générale de la vie politique et de son fonctionnement qu’offre ce master, les débouchés sont beaucoup plus nombreux et diverses. Des étudiants qui souhaitent se lancer dans la recherche peuvent aussi trouver leur bonheur à travers l’étude de différentes problématiques internes aux master (ex : les activités des élus à différentes échelles et leurs articulations).

Quelles sont les spécificités de ton master ?

Le master MDP est particulier pour plusieurs raisons. Tout d’abord car il est en partenariat avec la Fac de Socio de l’Université de Bordeaux. On va donc partager certains cours à SciencesPo avec des étudiants de Socio, et certaines matières seront délocalisées à la Fac de Socio en 5ème année.

Il est aussi particulier car c’est un master qui met l’accent sur le futur professionnel des étudiants. En effet, le stage de 5ème année est important mais ce n’est pas uniquement à ce niveau du master que des stages peuvent être envisagés pour commencer à se faire une idée plus précise de son orientation. Le master MDP donne envie et encourage les étudiants à se lancer dans le monde auquel il nous prépare, et nombreux sont les étudiants de MDP à trouver (en parallèle de SciencesPo) des stages, voire même des temps partiels, auprès d’élus, d’associations ou au sein d’institutions publiques.

Si tu devais convaincre un petit 3A paumé de vous rejoindre, qu’est-ce que tu lui dirais ?

Je pense que le master MDP a deux principaux avantages. Le premier est le fait qu’il est divers et ouvre de nombreuses portes. Je souhaite par exemple appliquer les compétences du master MDP à un futur professionnel dans le monde associatif, une possibilité qui ne saute pas aux yeux quand on fait le raccourci ‘’MDP = Cabinet d’élu’’. Le second avantage c’est qu’il est proche de la réalité et c’est vraiment un aspect satisfaisant. On apprend à comprendre comment fonctionnent certains processus de la vie politique et sociale, comment les critiquer, comment y faire sa place, etc.

Related posts:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*